6 Comments

  1. Paul Hors-les-Murs

    Les riches dépensent davantage hors de France et donc ne paient cet impôt que pour une partie de leur consommation. De plus une grande partie de leur mode de vie est à charge de leur entreprise. Et là une bonne partie de la TVA est récupérée en fonction des recettes.
    C’est l’utilisateur final qui paie la TVA.
    C’est quoi un impôt injuste ? L’impôt a aussi comme fonction de répartir les richesses. Les richesses ne sont pas fonction du mérite, ni du nombre d’heures de travail, ni des compétences… Sinon beaucoup d’instituteurs et de travailleurs sociaux seraient mieux payés que des PDG.
    Le système d’acquisition des richesses est profondément injuste et il faut essayer d’un peu compenser.

  2. mounette

    oui cela serrais une bonne mesure comme dans certain pays ou le seul impôt est la TVA il on supprimé les taxes habitations l’impôt sur le revenu et paye simplement la TVA plus élevé que 19.6 et apparemment ça marche très bien !!!!!!!!!!!!

  3. alienor

    Ah ! Une grande réflexion philosophique de Robindsb…
    Même au temps de la dîme et de la gabelle l’impôt était calculé sur les ressources. Alors ton exposé sur la justesse où la justice de la TVA, c’est un peu réducteur non ?
    L’impôt « était » censé être un outil de redistribution des richesses et pas un outil de captation par les tenants du pouvoir à leur profit exclusif (voir le train de vie de l’Etat) d’une partie toujours plus importante des ressources des plus humbles !…

    Contre la TVA sociale ! Contre la dictature du capital… une voie, celle de la sagesse… LE BOYCOTT GENERALISE !!!!!!

    @ mounette :
    De quels pays parles-tu ?

  4. DELOIRE E

    Je ne suis pas de ton avis.

    La TVA est injuste car justement tout le monde (ou presque) paye la même chose, alors que les revenus sont différents.

    Un tout petit revenu est entièrement soumis à la TVA.
    Alors qu’un gros revenu n’est que partiellement soumis à la TVA. En effet, plus votre revenu est important, plus grosse est la partie que vous allez épargner. Et l’épargne n’est pas soumise à la TVA. Donc plus vous êtes riche, moins vous payez de TVA.

  5. Chris

    Non, la TVA n’est pas plus juste qu’un autre impot.

    Les plus pauvres depensent une partie plus importante de leur revenu que les plus riches (8 contre 3% si ma memoire est bonne).
    Ca en fait donc un impot pas specialement juste. Cependant, ces memes pauvres ne paient pas l’IR alors que les plus riches eux, oui.
    C’est un peu un reequilibre.

    Ce qu’il faut bien realiser, c’est que le gouvernement ne pourra pas laisser les prix augemnter. Trop impopulaire, cela risquerait de plus de tirer la croissance vers le bas. Ca serait trop dangereux economiquement. Donc cette augmentation de la TVA ne sera qu’une repartition destinee a ne plus taxer autant le travail. Plus on taxe le travail, et plus il se barre a l’etranger.

    J’ajoute qu’en Allemagne, l’inflation est restee tres sage. Donc dire que la TVA est un impot juste ou injuste est hors sujet sur ce probleme puisque les prix ne devront pas augmenter.

    Ce qui est injuste cependant, c’est de financer la protection sociale collective (assurance maladie par ex) sur les salaires uniquement! Alors que tout le monde en beneficie… Il faut donc que tout le monde paye. Pour cela la TVA est adaptee…

    Supprimer tous les impots: non, car par exemple, ta retraite dependra de ton salaire. C’est une protection individuelle. Il s’agit donc bien de maintenir le financement de cette protection sociale individuelle par le salaire de chacun. Ca me parait important de conserver cela.

  6. Raoul Volfoni

    Je pense que la TVA est, peut-être, l’impôt le plus juste.
    L’impôt sur le revenu, en France, est injuste : une bonne partie des ménages n’en paye pas. Pour que l’IR soit juste, il faudrait supprimer les tranches, en ne gardant que la modulation sur le nombre de parts, pour qu’il soit, à situation de famille égale, strictement proportionnel aux revenus (même pourcentage du revenu).
    La TVA n’est pas injuste puisque chacun est censé, logiquement, acheter des biens en fonction de son pouvoir d’achat et, donc, de ses revenus.