3 Comments

  1. president Kärcher

    comme en Grèce ou au Japon :
    en enterrant le grand-père dans le jardin

  2. ????

    les morts revivent parfois…

  3. Caliméron le janissaire

    Et nous on sort le carnet de chèque et on doit travailler plus et plus longtemps! Vraiment trop facile de rouler ces frankaoui! Sinon entre eux aussi ils s’arnaquent, c’est un sport national! Depuis l’indépendance de 1962, puisqu’ils ont pris le pouvoir sans partage les anciens combattants FLN se sont octroyés de nombreux avantages, passes droits et priorités, pensions, emplois réservés pour les descendants, etc. Donc ceux ci n’ont fait que se multiplier pour passer selon des statistiques sérieuses de 10 000 combattants du FLN, dont 5500 sur le terrain, en Algérie même à la fin du conflit à ce que dans les années 1970, le colonel Ahmed Benchérif, ancien ministre de l’Hydraulique et des Forêts sous Houari Boumédiène, s’étonne d’en compter 70 000 et de nos jours on parle de 1.2 millions!